Code de suivi Google

COVID-19 et mesures de l’Etat

Imprimer

 

 

 

La pandémie est un fléau si grave et si global qu’il est difficile de se prononcer sur le bien-fondé des mesures prises par notre gouvernement. La santé des Suisses est, et doit rester, la préoccupation première de nos conseillers fédéraux, d’autant plus qu’une population décimée ruinerait notre économie pour une durée indéterminée et peut-être même sans qu’elle puisse jamais se relever. Toute paupérisation, il faut le rappeler, entraîne son lot de tragédies humaines indescriptibles (inflation, augmentation du chômage, faillites, suicides, hausse des maladies, violence, insécurité, crimes…).

Néanmoins, on peut tout de même s’inquiéter de l’arrêt de pans entiers économiques, décrété d’une manière qui paraît un peu arbitraire.

Il est aussi paradoxal de voir comment, dans le monde, chaque gouvernement gère différemment cette crise. Dans certains pays, le port du masque est obligatoire dans l’espace public. Dans d’autres, la répression s’exerce sans relâche. En Inde, par exemple, (ce n’est pas le seul pays !), la police s’autorise à frapper les personnes se trouvant sur la voie publique. En Hongrie, le premier ministre s’est arrogé un pouvoir absolu, pour un temps indéterminé… En France, où le gouvernement raffole des démarches administratives et des contrôles, tout habitant doit remplir un formulaire pour sortir de chez lui. Ce dernier n’est d’ailleurs autorisé à quitter son domicile que sous conditions strictes et pour l’achat de produits de première nécessité. Cette notion de « première nécessité » laisse cependant place à des interprétations floues ! Des témoignages rapportent que des femmes ont été verbalisées pour être sorties s’acheter des protections hygiéniques, nullement considérées par les membres des forces de l’ordre comme des « produits de première nécessité ! »

Heureusement, en Suisse, notre gouvernement n’a pas édicté de telles mesures répressives, même si certaines décisions (les mesures de distance physique et pas plus de 5 personnes ensemble) s’appliquent à toute la nation. Il a fait appel au civisme, à la responsabilité individuelle et au patriotisme des citoyens. A cet égard, on peut être fier d’appartenir à cette vieille démocratie, où les citoyens sont prêts à faire des consensus pour favoriser l’économie nationale et la cohésion sociale. Dans quel autre pays, la population voterait-elle en refusant, par 67% des voix, deux semaines de vacances supplémentaires pour tous les salariés (initiative populaire votée en mars 2012) ?

Globalement, il semble donc que notre gouvernement a pris des décisions mesurées et judicieuses en misant davantage sur l’adhésion de la population plutôt qu’en usant d’un mode opératoire coercitif. Pourtant, on peut s’étonner qu’en Suisse (fédéralisme oblige !), il y ait tant de disparités d’ordonnances prises au sein des cantons.

A Genève, par exemple, tous les chantiers ont été fermés. Cette directive ne s’applique pas dans les autres cantons. En Valais, par exemple (également, dans le canton de Vaud et les cantons alémaniques), les petits chantiers et plus particulièrement les travaux de génie civil n’ont pas cessé. Les travaux d’assainissement des eaux, la réfection des chaussées n’auraient-ils pas pu continuer à Genève ? Avec des rues presque désertes, où le revêtement des chaussées n’aurait pas entrainé les bouchons habituels, ces travaux, qui nécessitent peu d’ouvriers (l’un sur la bétonnière, l’autre sur la chaussée) auraient pu être menés tout en respectant la distance sanitaire, imposée par nos autorités ?

S’il est toujours difficile de faire la part des choses dans une situation si complexe, ce confinement qui dure est tout de même inquiétant. Il pourrait mettre à terre tant d’indépendants et enrayer notre unité nationale. Certes, des solutions pour aider les PME sont effectives (à Genève, on peut particulièrement féliciter le conseiller d’Etat, Pierre Maudet, d’avoir proposer un accord entre les milieux immobiliers et l’Asloca pour exonérer les petites entreprises du paiement de le pt urs loyers pour avril).

Mais, de nombreux indépendants ne pourront revendiquer aucune aide, puisqu’aucune interdiction de poursuivre leur activité ne leur a été imposée. Les hôtels, par exemple, n’ont pas l’obligation de fermer. Néanmoins, les personnes ont massivement annulé leurs réservations, laissant ces hôteliers sans clientèle. Idem pour les chauffeurs de taxi, autorisés à continuer leur activité, mais qui voient une chute de leur chiffre d’affaire de plus de 80% ! Bref, tous nos artisans, indépendants (dentistes, physiothérapeutes, restaurateurs…), artistes (et ceux qui gravitent dans les milieux du spectacle : éclairagistes, costumières, producteurs…), les paysans et agriculteurs, les aides à domicile (la liste n’est pas exhaustive…) seront ceux qui paieront le plus lourd tribut à ce confinement.

Si durant cette crise, il faut rester solidaires et respecter les consignes sanitaires, je m’inquiète déjà, avec les messages reçus sur les réseaux sociaux, de certaines récupérations politiques. N’a-t-on pas récemment lu que le virus COVID-19 était lié au capitalisme (pourtant, la peste qui a ravagé au M-A près de la moitié de la population européenne ne connaissait pas le capitalisme !) ? Un chanteur slam sur YouTube dénonce les coupables de cette pandémie. Voici quelques-unes de ses paroles inquiétantes où il explique que, avec cette épidémie, c’est : « la nature qui fait sa loi en reprenant ses droits, se vengeant de notre arrogance et de notre mépris […] Et, est-ce un hasard si ce virus immonde n’attaque pas les plus jeunes, n’atteint pas les enfants ? Il s’en prend aux adultes responsables de ce monde. Il condamne nos dérives et épargne les innocents ».

Bref, à le suivre, les malades sont des coupables !

Au sortir de cette crise, outre la très grave crise économique que nous aurons à affronter, il faudra faire face à une nuée de petits moralisateurs (souvent des bobos peu touchés par ce confinement généralisé) qui seront un autre danger pour notre démocratie. Qu’on se le rappelle !

 

 

Lien permanent Catégories : Actualités, Genève, Humeur, politique 27 commentaires

Commentaires

  • Un peu léger de dédouaner le capitalisme alors qu'il est un des moteurs essentiels de cette marchandisation du monde, dont on ne pourrait sans mauvaise foi observer qu'elle est en grande partie responsable de cette catastrophe planétaire.

    Le lien de prédation phénoménale des humains sur les autres animaux est à l'origine des premiers cas de cette pandémie et de bien d'autres auparavant (chinois).

    L'analogie avec la peste médiévale ne tient pas la route historiquement, la féodalité, les guerres interminables et l'exploitation forcenée des humains par d'autres humains, les richesses s'accumulant dans un cercle restreint de familles dominantes, tout le cirque de la servitude et de la violence peut s'observer aujourd'hui dans bien des pays ayant adopté cette version redoutable du capitalisme nommée l'ultra-capitalisme, en attendant le cosmo-capitalisme et le air-capitalisme se passant même de populations à exploiter. Un rêve aussi festif que le joyeux ruissellement des richesses tant attendu.

    Le capitalisme a besoin pour être utile à toutes et tous d'être dompté par des structures politiques qui n'en sont ni les obligés ni les complices. Pas gagné au vu des dernières décennies.

    Bref, ce confinement nous envoie dans les roses, la lucidité prend la tangente et les responsabilités sentent le roussi.

    Plus que jamais, l'imagination au pouvoir pour avoir l'ordre sans le pouvoir. Sinon rien, la routine, injustice pour tous.

  • @ Otto Matthik
    Dommage que vous écriviez sous pseudonyme ces arguments stéréotypés d’une pensée automatique !

  • "En Inde, par exemple, ... En Hongrie, ... En France, "

    L'Italie, Madame Roullet. Vous avez oublié l'Italie, et son contingent de petites mains chinoises très bon marché pour le marché du luxe. 600'000 petites mains chinoises.

    https://www.newyorker.com/magazine/2018/04/16/the-chinese-workers-who-assemble-designer-bags-in-tuscany


    Et puis l'Allemagne, Madame Roullet. Vous avez aussi oublié l'Allemagne !
    80'000 petites mains de l'Est hier, sur aussi 600'000 qui l'Allemagne invite à envahir ses champs tous les ans !

    https://fr.euronews.com/video/2020/04/03/agriculture-l-allemagne-autorise-40-000-saisonniers-a-travailler-dans-ses-champs


    Et puis la France encore, Madame Roullet. Vous avez oublié la France. Si Si. Pas pour parler des démarches administratives et de contrôle qui sont bons pour emmerder seulement les français.

    Mais l'absence de démarches administratives et l'absence de contrôles des non-français, des chinois par exemple ...

    600 à 700'000 selon la propagande France-Inter

    https://www.lesmediasfrancophones.org/nos-series-et-emissions-speciales/serie-info-nous-migrants

  • Typique aux pseudos qui viennent nous donner des leçons calquées ......ce « pseudo «  n’est pas nouveau!

  • @ Michèle Roulet:

    Je suis d'accord avec vous sur le fait que capitalisme en soi n'est pas du tout un mal, ce qui l'est en revanche c'est le capitalisme de connivence:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Capitalisme_de_connivence

    qui est malheureusement caractéristique de c'est qu'est devenue la mondialisation: C'est bel et bien à cause de ce genre de capitalisme qui a encouragé les délocalisations que l'on manque aujourd'hui de masques, de respirateurs, des tests et de médicaments et que tant de gens meurent!

    L'Union européenne est le parfait exemple de ce genre de capitalisme nocif.

    Mais qu'on ne s'y trompe pas, le communisme ou le socialisme ne sont pas mieux. Désorais ils sont devenus alliés de ce genre de capitalisme, car cette mondialisation nocive est soutenue ausi bien par la droite affairiste que par la gauche immigrationniste.

    A ce propos, voici une vidéo très instructive sur celui dont on ne prononce jamais le nom au téléjournal, vidó que je conseille à tous d'écouter jusqu'au bout

    https://www.tvlibertes.com/pierre-antoine-plaquevent-tout-sur-soros-et-la-societe-ouverte

    Cet article vaut aussi son pesant d'or, mais rien de suprenant de la part de ce mondialiste acharné et mentor de Macron:

    https://www.lesalonbeige.fr/quand-jacques-attali-esperait-une-pandemie-pour-favoriser-lemergence-dun-gouvernement-mondial/

  • La grande distribution sortirait grandie si elle accordait à l'ensemble de son personnel de rayon et de caisse ainsi qu'aux chauffeurs-livreurs un voire deux salaires supplémentaires.

    Avec l'avantage concurrentiel énorme qu'elle a obtenu des pouvoirs publics qui onf fait fermer tous les autres magasins et grâce à la stupidité de certains consommateurs (achats en quantité déraisonnables) cela devrait être possible sans difficultés.

    Idem pour le personnel soignant et les autres métiers de l'hôpital, pour les chauffeurs de bus et la voirie.

    Quant à la raison pour laquelle les maraîchers locaux et agriculteurs ne peuvent plus vendre leurs produits au marché en plein air, je la cherche encore. Les consommateurs peuvent aller dans les super-marchés confinés se serrer les uns contre les autres mais pas au marché. Quelle honte.

    Belles Fêtes de Pâques à vous, Mme Roulet, ainsi qu'à vos lecteurs !

  • Évitons la tentation de tomber dans le piège d’une forme de fatalisme impuissant devant des événements aussi bouleversants, libérons-nous de la supposition absurde que ce qui s’est produit hier se produira demain, intégrons notre vulnérabilité humaine et préparons-nous à faire face plus efficacement aux défis de l’existence en développant la communication et la confiance et en ayant recours de manière plus sage et plus juste à nos ressources limitées – en tant qu’individus et en tant que sociétés.

  • Otto, Molière aurait vu différemment, pour lui, c'était "le poumon" !

    Ce qu'il y a de plus néfaste, c'est ce que vous faites, vouloir diviser et profiter lâchement de la situation actuelle pour répandre votre propagande, ce qui apparaît dans votre insignifiante rédaction, c'est votre totale incapacité de vous remettre en question, de vos certitudes prosélytes et de votre incapacité vertigineuse de ne pas sombrer, raid, comme un fossile !

    En ce moment, des personnes meurent, pour certains cette vie n'aura servi à rien !!

  • Il suffit de changer un seul mot et tout se transforme Monsieur otto,

    "Le communisme a besoin pour être utile à toutes et tous d'être dompté par des structures politiques qui n'en sont ni les obligés ni les complices. Pas gagné au vu des dernières décennies."

    C'est la faiblesse des idéologies, elles sont toutes interchangeables !

  • Et pour finir :

    Il n'y a pas plus capitaliste qu'un dirigeant communiste !

    Un conseil :

    Une vielle phrase de Churchill : Quand on traverse l'enfer, faut surtout pas s'arrêter !

  • il est important d'aérer son lieux de vie, de faire de l'exercice, et de ne pas trop manger! Ce que l'Office Fédérale de la Santé ne préconise pas sur les pancartes que l'on trouve dans les parcs! Il est aussi nécessaire de ne pas en faire trop dans le sens "Hystérique"! En plein air, si on est seul, il est impossible d'attraper ce virus! J'ai des voisins qui n'ont pas ouvert leurs fenêtres depuis plus de 15 jours et qui restent prostrés chez eux, avec tous les problèmes de santé qui vont immanquablement arriver puisqu'ils sont en surpoid! Hier matin je suis tombé dans le bus sur un ami de ........94 ans qui partait pour 3/4 heures de balade dans la campagne, il riait en voyant les gens masqués et gantés! Quand on ne boit pas que l'on ne se drogue pas et que l'on ne fume pas on a aucune raison d'avoir peur de ce virus!!!! La 5 G est bien plus dangereuse pour la santé!

  • Arthur; le capitalisme de connivence, ça s'appelle le communisme ou le socialisme !

  • Tous les caractères, parfois enfuis, se révèlent au travers de situations inattendues (avec 2 T bordel), moi ça restera toujours les fôtes d'ortaugraf ! Heureusement qu'il y a des correcteurs !!

    Si nous avions bien appris, (comme pour moi l’orthographe avec 2 H), et que nous n'aurions pas été aussi fainéant, les technocrates et leurs normes n'auraient pas fait fuir nos industries et nos savoirs faire, malheureusement, nous n'avons pas, contrairement à l'orthographe, de correcteur pour les erreurs politiques et aussi pour certains comportements.

    Alors, je n'ai qu'un seul conseil, faisons avec !

  • J'ai lu un article concernant une femme âgée, rescapée des rafles du Veldive, Elle était restée enfermée avec sa mère , un frère et une tout petite soeur dans une cave pendant un an et demi, sans lumière, du jour, avec de la nourriture et quelques bougies quand il y en avait, au travers du confinement actuel, elle a encore l'impression d'en sortir !

  • Etant du parti de ceux qui ne sont pas sûrs d'avoir raison, n'étant pas d'un naturel agressif, ni d'une nature bien persévérante, je découvre que les messages postés sur ces forums peuvent susciter malentendus et animosité.

    Ayant décidé depuis longtemps que je ne voulais pas de ces sensations dans mon existence, je rédige un ultime texte afin d'abonder dans le sens d'Arthur qui a bien résumé ce à quoi j'ai tenté de faire allusion.

    Déçu par les mouvances politiques majoritaires et par les marges de la pensée politique, je tente de développer une vision globale de la présence de l'Humanité sur cette planète.

    Que le communisme ait vigoureusement fait la preuve de ses terrifiantes dérives, après tout la Chine autoritaire et néocapitaliste dont le présent virus a essaimé est communiste, j'en suis témoin depuis mon enfance, le stalinisme, Budapest 56 et Prague 68 me l'ont enseigné.

    Que le fascisme soit une calamité, mes parents et grands-parents l'ayant vécu me l'on raconté.

    Ce que j'ai apprécié dans le texte d'Arthur est cette formule du capitalisme de connivence comme repoussoir, ce à quoi je pensais en écrivant que le capitalisme avait besoin d'être dompté par des structures politiques qui n'en sont ni les obligés ni les complices. Un capitalisme à la sauce sociale-démocrate typique de l'Helvétie de ma jeunesse. Un capitalisme sauce Lise Girardin et André Chavanne.

    Après tout, j'ai bien profité du capitalisme des années 60 et 70, devenu bobonobo en 4x4, conscient de mes avantages et attentif à ne pas ajouter de l'amertume au tragi-comique de la vie, je m'en voudrais de voir des contemporaines et contemporains être divisés et blessés par ce qui n'est que tentative de donner à l'imagination, principe qu'Albert Einstein plaçait à raison au sommet des richesses des créatures humaines, ses chances de dépasser les mille conflits que l'ignorance, la frustration et la cupidité mettent sur le chemin d'une espérance qui, en ces temps tourmentés, semble bien fragile pour beaucoup. Ouf, longue phrase.

    En vous remerciant d'avoir publié mes quelques paragraphes, et vous souhaitant le meilleur pour la suite de vos papiers, je retourne à mes études, mes rêveries et surtout l'ultime consolation des inconsolables, la musique.

    https://www.youtube.com/watch?v=-vUXea8MXco&list=PLiUmsAYq78pmHeYbBZZpQYDGEGNUXakA5&index=100&t=0s

    https://www.youtube.com/watch?v=4AbfVj0DCDc&list=PLiUmsAYq78plJxUi9kBWFSSJOdQbz6Xvu&index=28&t=0s

    https://www.youtube.com/watch?v=E6ADGIHIKnI&list=PLiUmsAYq78pkkZjZYqKs2s-w7Y8o1zaBv&index=1

  • Otto ferait presque pénitence, des réflexes prévisibles, une fois démasqué, il ne faudrait surtout pas passer pour perdant, néanmoins, je vois que vous utilisé cette crise pour distiller quelques pensées confuses, seulement après relecture, mais uniquement après relecture, c'est ce que font les idéologues de tous poils lorsqu'ils se font prendre, c'est raté !

    Quant à votre musique suave et dégoulinante, merci, j'ai grâce à vous pu noter négativement ce prosélytisme artistique, ce n'est pas le sujet, vous cherchiez à régler vos comptes au travers de vos arguments crypto-nostalgiques, ce n'est pas avec ce passé là, que le futur trouvera sa voie !

  • Il y en a qui optent pour le fatalisme, d'autres pour le complotisme et même certains pour les deux en même temps et en musique !

  • Les hôpitaux n'ont pas assez de travail, y a des très très malins qui ne trouvent pas mieux que d'aller s'écraser en motos, la menace du corona ne leur suffit pas !

  • Et d'autres optent pour l'antisémitisme propagandiste comme les liens donnés par "Arthur" qu'on se demanderait QUI est sous ce "pseudo/prénom" tant ils pullulent!

    SOROS, - a un pied dans la tombe....
    ATTALI - devrait, à 76 ans, préparer son départ dans l'Au-delà, lui qui pensait à l'euthanasie des vieux!
    Nous savons juger nos idiots utiles! C'est cela l'intelligence!

    Otto Matthik : ".... afin d'abonder dans le sens d'Arthur ...."

    Arthur a pris son bâton de maréchal, pour sa propagande, pour sa tournée des blogs avec ce lien sur Attali : http://jacquesdavier.blog.tdg.ch/archive/2020/04/09/corona-blog-iv-305741.html

    "qui a bien résumé ce à quoi j'ai tenté de faire allusion. "

    Il est clair que ceux qui vomissent le "capitalisme" et il n'y en a pas trente-six, s'expriment sur le ratage de leur vie!

  • Corto
    "Évitons la tentation de tomber dans le piège (...)"
    Lorsque vous citez le passage des écrits d'un auteur comme Halbertal, la moindre des politesses serait de le citer. Dans le cas contraire, ce serait un plagiat.

  • C'est "Corto" qui a écrit pour Halbertal !

  • Corto, je dois reconnaitre que vous avez le sens de l'humour et de la répartie. Vous m'avez bien diverti en ces temps de confinement.

  • Paul: "....... Dans le cas contraire, ce serait un plagiat."

    Pierre, Paul et Jacques...

    Depuis des années le site subit le plagiat tous azimuts de 05, personne n'a jamais pipé mot! Alors Paul? Qui se camoufle sous ce "pseudo" troll!?

  • Mauvaise pioche, Patoucha. Et si vous tentiez de donner un avis sans chercher noise aux autres commentateurs, vous verrez, la vie serait plus agréable. En attendant je vous recommande la lecture de La parabole de la paille et de la poutre. Cherchez bien, vous finirez par trouver. Je vous souhaite une bonne journée.

  • EXCLUSIF - Pour le Professeur Montagnier, découvreur du virus du SIDA et prix Nobel de médecine, le SARS-CoV-2 serait un virus manipulé par les Chinois avec de l'ADN de VIH ! (podcast) voir l'interview qui suit l'article:

    https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/32184-EXCLUSIF-Pour-Pr-Montagnier-SARS-CoV-2-serait-virus-manipule-Chinois-l-ADN-de-VIH-podcast

  • @Michelle Roullet

    Quand un blogueur (féminin compris) - modère par deux fois une réponse à un commentaire provocateur - ne donne pas un droit de réponse, la moindre des choses est d'effacer le commentaire provocateur, en l'occurrence, le "nouveau pseudo de Paul" - inutile de savoir de qui il s'agit - qui dans son culot habituel écrit ce plagiat: " Et si vous tentiez de donner un avis sans chercher noise aux autres commentateurs", alors qu'il n'arrête ses provocations:
    1/ à Corto:
    "Lorsque vous citez le passage des écrits d'un auteur comme Halbertal, la moindre des politesses serait de le citer. Dans le cas contraire, ce serait un plagiat." LOLLLLLLL

    2/ à Arthur, ce commentaire du vendredi 17 avril 2020 plagié à Gislebert:

    http://jncuenod.blog.tdg.ch/archive/2020/04/15/les-veilleurs-du-covid19-certitude-de-l-incertitude-305881.html

    " lui qui a bossé à l’Institut Pasteur…"

    "Visiblement atteint de « nobelite » un syndrome bien connu de gonflement de melon, "
    Écrit par : Gislebert 19h11 - vendredi 17 avril 2020

    - http://pascaldecaillet.blog.tdg.ch/archive/2020/04/16/pour-des-monnaies-fieres-et-souveraines-305896.html

  • Bonjour,
    Je n’ai pas envie de jouer un rôle de médiatrice de conflits entre commentateurs. Je suis les règles définies par le site de la TdG et évite désormais de mettre en ligne des commentaires qui s’éloignent trop du sujet traité dans un billet.

Les commentaires sont fermés.