Code de suivi Google

Honte au Service des contraventions !

Imprimer

Les injonctions de la Confédération sont claires. La population doit rester chez elle, tout particulièrement les personnes les plus fragiles. Beaucoup d’entreprises ont dû arrêter leurs activités, réorganiser les postes de travail ou mettre en place le télétravail.

Nos autorités sont fermes et ne cessent de rappeler que seules les urgences et les activités de premières nécessités (soins et alimentation) peuvent continuer. Aujourd’hui se pose même la question de fermer les chantiers. La population, dans sa grande majorité, comprend que, face au coronavirus, il faut adopter des mesures drastiques pour enrayer la propagation de cette épidémie.

Face lumineuse de citoyens

Dans des immeubles, des habitants mettent des annonces pour leurs voisins ou leur téléphonent pour proposer leurs services. Des réseaux sociaux ont fleuri sur Internet pour créer des liens et des actions de solidarités. Des musiciens offrent des concerts depuis leurs balcons ou dans les cours d’immeubles. Dans plusieurs villes, la population manifeste bruyamment à une heure précise avec des applaudissements, des cloches, des bruits de casseroles, des chants pour exprimer sa reconnaissance envers le personnel soignant des hôpitaux ou des soins à domicile.

Face sombre de l’humain

Dans toute situation de crise, il y a malheureusement aussi toujours quelques personnes qui veulent profiter. Parmi ces profiteurs, citons la Fondation des Parking à Genève (une fondation de droit public, créée par l’Etat de Genève !). N’ai-je pas vu hier (mardi 17 mars) à Carouge, deux agents de cette Fondation (déambulant côte à côte) en train de contrôler les véhicules garés devant un immeuble sur une zone bleue. La scène m’a tellement choquée que je n’ai pu m’empêcher de dire à ces agents : « mais, vous mettez des amendes, pourtant, nous sommes comme un dimanche, tout est fermé ! » Ces derniers m’ont alors répondu sur un ton goguenard : « mais non, c’est mardi ! »

Bref, chercher à faire des affaires dans un tel contexte de crise sanitaire est honteux.

Comment est-il possible que la Fondation des Parkings ne respecte pas les injonctions fédérales, qui demandent aux Suisses de rester cloîtrés chez eux ? Pourquoi cette société ne libère-t-elle pas ses employés ? Les Suisses ne sont-ils pas censés rester chez eux ? Doivent-ils contrevenir aux ordres de leurs autorités pour déplacer leurs véhicules toutes les heures ?

Bref, je suggère à tous ceux qui auraient reçu une amende depuis mardi de refuser de la payer et de la renvoyer à la Fondation des parking ou mieux encore au Conseiller d’Etat M. Poggia, afin qu’il intervienne, tant la situation est indécente !

 

 

Lien permanent Catégories : Actualités, Genève, Humeur, politique 16 commentaires

Commentaires

  • La fondation des parking c'est une escroquerie officiel!

  • La majorité des employés de cette fondation sont des ......................frontaliers! Comme tous ceux qui s'occupent de la sécurité au .........................................tribunal!!!!

  • @ Dominique Degoumois
    Il faut aussi se rappeler, surtout alors que nous luttons contre le coronavirus, que plus de 60 % du personnel soignant des HUG sont des frontaliers...

  • "Honte", à Genève, c'est masculin ou féminin ?

  • Je l’ai lu! Une honte et on se demande pourquoi la Suisse a une « riche » réputation .... Moi qui croyais que les SIG allaient nous faire cadeau des factures de l’eau vu le lavage fréquent des mains - ce qui n’empêche la douche matinale - Oui, bon.! Je rêve :)

  • « Ces derniers m’ont alors répondu sur un ton goguenard : « mais non, c’est mardi ! »

    Ces agents sont ignobles (pour rester poli). Si j'étais à la place de M. Poggia, ce serait à la porte avec un c. de p. dans le c. !!!

    C'est à comprendre le «forcené de Bienne ». Il y a vraiment des m. comme agents et il faut les dénoncer et les empêcher de nuire.

  • Vu et entendu à la TV hier soir des patrons très préoccupés par une éventuelle fermeture des frontières aux frontaliers.
    "2/3 de mon personnel est frontalier, je pourrais fermer ma boite".

    En tant que chômeur suisse en fin de droit, confiné depuis bien plus que 20 jours à la maison malgré moi, j'ai envie de dire....et puis non je ne dirai rien.

  • En même temps c'est écrit FdP sur leur uniforme, à quoi vous attendiez-vous ? :)

  • @Paul B.
    Je connais d'autres personnes dans votre cas et je vous comprends.

  • Merci beaucoup Mère-Grand.
    Merci aussi au personnel soignant des HUG (désolé un peu aigri ce matin).

  • C'est en effet inadmissible, d'autant plus que ces "pandores" ne respectent pas entre eux la distance sociale de sécurité. Par ailleurs, la question se posera aussi pour le macaron "stick air". Vous avez passé la nuit en ville, votre voiture étant parquée en zone bleue, et vous n'avez pas ce macaron-là, résidant en campagne. Le matin, lorsque vous allez rejoindre votre véhicule, vous apprenez que le plan "air pur" a été activé, et vous n'avez pas non plus ce macaron-ci. Vous faites quoi?

  • Les mesures officielles de nécessité à réduire mouvements et déplacements ont toujours donné lieu à des opportunités de profit de toute sorte jusqu'à l'abus de pouvoirs chez les petits lieutenants et soldats zélés. La FdP est une sorte de société un peu mafieuse avec un personnel inculturé et in-scrupuleux.
    Le Conseil D’État et le Conseil Fédéral auraient dû penser à apporter des précisions exhaustives dans les modalités d'application pratique pour leurs mesures promulguées afin de faire échec à ce genre de profiteurs officialisés par le statut de leur maison mère.
    En effet, dans la liste des FAQ, cette institution n'est pas évoquée.

    Dans un contexte aussi grave d'épidémie, c'est absolument indécent de la part de la Fondation Des Parkings.

  • @ Marlène Dupraz,
    Bon, j’espère que cette fondation a été maintenant remise à l’ordre. L’incident que je relate et dont j’ai été témoin date de mardi passé.

  • Toute cette histoire démontre qu'ils jouent avec la population, nous sommes soumis à des imbéciles, ça on le savait !!!

    Ils avaient encore une raison de le prouver, c'est fait !!

  • Ne me dites pas que ceux qui ont ordonnés ces actions anti-citoyennes ne savaient pas ce qu'ils faisaient, ils savaient très bien qu'ils dépassaient la ligne rouge, mais ça à dû amuser les écolos et certains fonctionnaires. Cela démontre que l'état recrute des sadiques qui prennent plaisir à faire souffrir la population et pourtant ils dépendent directement ou indirectement de l'autorité judiciaire, administrative, mais judiciaire, ne pas oublier que n'importe quelle amende relève du pénal !!

  • Petite note relative à la situation,

    Heureusement qu'avec le confinement et c'est certainement l'une des principale conséquence liée au confinement et pas la moindre, les hôpitaux sont heureusement déchargé des accidents de la route, c'est pour ça que pour cette raison, la population doit également apporter une attention très spéciale à ne pas se mettre en danger, même confinée, comme monter sur des échelles, faire du sport à l'intérieur pouvant mener à l'hôpital etc..

    Nous devons tous faire le maximum afin de ne pas surcharger les hôpitaux, c'est vital !

Les commentaires sont fermés.