Code de suivi Google

Claque pour la gauche ! (15/06/2015)

Le résultat de la votation sur l’imposition des successions et donations est une claque cinglante pour le Parti Evangélique et toute la gauche qui a soutenu cette initiative : les Socialistes avec leurs camarades d’extrême gauche (Communistes, Parti du Travail, etc.) et les Verts.

 

Que cette énième défaite électorale puisse secouer cette gauche qui lasse le peuple suisse avec ses initiatives populaires, qui menacent notre économie et trahissent notre Constitution tels les principes de non rétroactivité, du fédéralisme, de l’égalité de traitement et du non-respect de l’unité de matière.

Comble de l’insoutenable légèreté de cette gauche moralisatrice et incohérente, cette initiative prétendait même imposer l’outil de travail en taxant, lors d’une succession, de 20% la valeur vénale des entreprises ! Même la France, championne des taxes et impôts, n’oserait pas imaginer un tel système aussi ruineux pour le pays.

Si on peut être soulagé que le peuple suisse ait balayé cette initiative (71% de NON), on peut tout de même s’inquiéter qu’un texte qui contrevient si manifestement à notre Constitution n’ait pas, après examen par les Chambres fédérales, été déclaré invalide et annulé !

On peut aussi s’étonner que 29% de votants aient encore accepté cette initiative dangereuse, même s’il est vrai que certains sont toujours prêts à galvauder la Constitution pour suivre aveuglément une “vision” politique. A cet égard, voici une anecdote sans commentaire…

Alors que je m’entretenais, il y a quelques jours, avec une élue socialiste sur cette initiative populaire, cette dernière m’affirma que, de toute façon, cette initiative, mal rédigée et injuste qui taxerait au même taux les descendants directs et les lointains cousins, ne sera jamais acceptée. Elle ajouta que la limite de 2 millions est trop basse, qu’il ne faudrait taxer que les grosses fortunes !

Rassurée de voir qu’une Socialiste rejette cette initiative, je la félicite pour son esprit critique. Et bien, quelle ne fut pas ma stupéfaction de l’entendre me répondre : « ah, mais non, j’ai quand même voté “OUI”, car je suis tout de même d’accord avec l’idéologie de l’initiative ! »

Comment se fait-il que la gauche, au nom de l’idée d’une société plus juste, parvienne à faire chavirer l’esprit de ses membres au point de les amener à se renier ? C’est que pour la gauche, l’Etat est nécessairement en conflit avec le particulier. L’Etat, devenant l’arme des “apparatchiks” contre les indépendants, doit prendre le plus possible aux particuliers, aux entrepreneurs et créateurs d’emplois.

Les politiciens de gauche (souvent confortablement installés dans des postes étatiques) oublient qu’un état qui chasse ses “riches” se paupérise, et que cette initiative sur les successions aurait frappé de plein fouet la classe moyenne et par ricochet toute la population à l’exception des très riches. Car, les millionnaires et milliardaires peuvent toujours se délocaliser ! L’Angleterre, l’Italie, le Portugal et bien d’autres nations (qui n’ont ni impôts sur la fortune ni sur les successions et donations) sont prêts à les accueillir…

Avec sa culture de rancœur et de culpabilité, la gauche avec ses projets (1/12, abolition du forfait fiscal, imposition des succession et donations…) démoralise et fauche l’esprit d’initiative. Or, démoraliser la population est le plus court chemin de la servitude et de la paupérisation.

Quant au Parti Evangélique, pas très chrétien ! Quel message induit son initiative ? Bouffez le plus possible et consommez d’une manière effrénée ! Pourquoi en effet épargner et penser à l’avenir si l’Etat, toujours plus obèse, m’écrase d’impôts ? Pourquoi créer une entreprise si à ma mort, mes enfants ne pourront la reprendre ? Vivons donc au jour le jour, égoïstement, et à la charge de l’Etat !

Que l’on se rappelle, lors des prochaines élections fédérales en octobre, que cette gauche bien-pensante dilapide l’argent public, confisque l’argent des contribuables et finirait par nous ruiner si nous baissons la garde.

 

13:37 | Lien permanent | Commentaires (17) | |  Facebook | | |