Code de suivi Google

15/02/2016

Ne laissons pas passer notre chance !

Que la Musée d’Art et d’Histoire (MAH) à Genève ait été construit sur le modèle architectural néo-baroque, né au milieu du XIXe siècle, c’est certain !

Défendre cependant le concept de “pureté” architecturale en sacralisant un édifice est non seulement une vue de l’esprit figée, mais plus encore un déni historiographique.


Toute l’histoire architecturale nous démontre que la richesse patrimoniale est liée aux échanges entre les siècles et cultures. Prenons quelques exemples :

·      les cathédrales où les bâtisseurs n’hésitaient pas, au fil des siècles, à revisiter les lieux, à créer, supprimer ou agrandir des ouvertures, à allonger ou ajouter des transepts… Qui se plaint aujourd’hui de ces déambulations à travers le temps ;

·      le palais du Reichstag à Berlin, très endommagé à la fin de la guerre. Les Allemands auraient pu, par nostalgie, le reconstruire à l’identique. Or, c’est bien le geste d’audace de l’architecte anglais, Norman Foster, avec sa coupole en verre dans laquelle le public peut circuler en voyant ses élus siéger, qui a donné une valeur à ce bâtiment. Aujourd’hui, le Reichstag est devenu la première attraction touristique. Plus de 40 millions de personnes l’ont visité depuis son inauguration en 1999. Pourtant, les controverses pour cette réalisation furent nombreuses ;

·      la pyramide du Louvre. Là aussi, ce projet fut violemment attaqué. Les opposants parlaient d’une verrue honteuse sur le classicisme du musée, qui boucherait la cour Napoléon. Aujourd’hui, elle est une des œuvres les plus prisées des visiteurs à Paris.

N’écoutons donc pas ces grognons, souvent des barbons grisonnants, qui s’opposent à la rénovation et à l’agrandissement du MAH, en ayant en bouche le mot “respect” ! Car, pour eux, il faudrait respecter l’intégrité architecturale ! Or, cela ne veut pas dire grand-chose… D’ailleurs rappelons que ce projet d’agrandissement, fruit d’une collaboration entre des bureaux d’architectes genevois (Architectures Jucker et DVK) et les ateliers Jean Nouvel, a reçu un préavis favorable de la Commission des monuments de la nature et des sites.

Financé à plus de 50% par des mécènes (67 millions de fonds privés contre 64 millions de fonds publics), ce projet est une aubaine pour Genève. Avec l’agrandissement de sa surface, le musée pourra ouvrir plusieurs nouveaux départements : l’un pour les instruments anciens de musique (musée qui a fermé ses portes à Genève) un autre pour l’horlogerie et l’émaillerie (musée aussi fermé depuis 2002 suite à une mauvaise nuit…) alors que Genève est le centre mondial de l’histoire horlogère !

Enfin, cerise sur le gâteau, le mécène Jean Claude Gandur, qui pose 40 millions pour ce projet d’agrandissement, engage sa prestigieuse collection d’antiquités, d’œuvres de beaux-arts et d’arts décoratifs pour 99 ans (collection que bien des musées dans le monde souhaiteraient avoir !!!).

Ne laissons pas passer notre chance de restaurer notre musée, actuellement délabré, et de l’agrandir !

Offrons aux générations futures un musée digne du XXIe siècle, un musée moderne avec des activités muséales diverses : expositions, collaborations et échanges avec d’autres musées, formation, conférences… et même un restaurant panoramique et ouvert le soir !

POUR NOTRE AVENIR, NOTRE ÉCONOMIE ET LE RAYONNEMENT DE GENÈVE…

Votons, le 28 février, OUI  AU MUSÉE !

 

Unknown.jpeg

 

02:18 Publié dans Actualités, Genève, politique | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook | | |

Commentaires

Merci d'insister sur le caractère valorisant des mariages entre l'ancien et le contemporain. S'il est évident qu'à terme tout disparait, il me semble que le seul moyen de permettre à de tels édifices de durer un peu c'est bien avec de l'audace et un brin de provocation.
Le souci vient du fait que seuls les citoyens de la Ville peuvent se prononcer ce qui est une aberration car il ne sont évidemment pas les seuls à profiter de cette structure.
Les arguments qui feront pencher la balance seront certainement pécuniers et idéologiques. Pas grand-chose à voir avec la culture.

Écrit par : Pierre Jenni | 15/02/2016

@ Pierre Jenni

Merci pour votre commentaire ! Il faut souligner que l’agrandissement du MAH est une bonne affaire pour les Genevois puisque plus de 50% est financé par le privé. Quant aux retombées financières, la réputation culturelle d’une ville peut rapporter des millions et touche de nombreux secteurs (hôtellerie, services, transports, etc.) !

Écrit par : Michèle Roullet | 15/02/2016

A défaut de savoir, on agit !

De toute manière le chantage avait commencé depuis belle lurette, pas de fric pour s'en mettre plein les fouille et zéro création dans le musée genevois !

Esthétiquement, ils ont préparer leur coup, il est clair que dans ce climat décati et hiératique ; Qui ne souhaiterait ou ne voterait pas pour une "révolution" doublement prometteuse, les printemps arabes ne nous l'ont-il pas bien fait comprendre ?

Il en sera de même avec le MAH, admettons qu'ils la fassent leur "révolution" dispendieuse, vous oseriez vouloir nous faire avaler qu'après tous ces devis et dépassement de budgets, que le ciel s'éclaircira, si oui, ça aurait déjà été le cas à l'Hermitage sous staline et ses successeurs !

Non, il ne s'agit pas de culture, mais de métallurgie et de statues salvatrices !

Écrit par : Corto | 15/02/2016

@ Corto

Et bien, Corto, le printemps arabe et le musée vous inspirent!

Écrit par : Michèle Roullet | 16/02/2016

C'est vous qui m'inspirez, Michèle !!!

Écrit par : Corto | 17/02/2016

En matière de musée, il suffirait de faire quelques transformations au port franc, certainement la plus grande réserve mondiale d'oeuvres d'art !

Écrit par : Corto | 20/02/2016

Ah, ah, ah Corto !

Quel anarchiste ! Vous pourriez aussi proposer de faire un musée dans votre appartement ou votre maison de maître si vous possédez de belles œuvres d’art !

Écrit par : Michèle Roullet | 20/02/2016

Voulez-vous visiter mes estampes japonaises ?

Écrit par : Corto | 20/02/2016

Ensuite, nous pourrions passer à la bibliothèque !!

Écrit par : Corto | 21/02/2016

Si vous en avez aussi fait un musée ou une fondation, ce sera avec plaisir!

Écrit par : Michèle Roullet | 21/02/2016

Les commentaires sont fermés.