Code de suivi Google

10/04/2014

“Feu au Victoria Hall” !

Le concert d’hier soir au Victoria Hall de Genève « POP & PLUG » a enflammé un auditoire de tout âge (de 4 à 94 ans…). Au programme étaient réunis des élèves du Conservatoire de musique, des musiciens de l’Orchestre de chambre de Genève et les Chœurs des Cycles (CO) & Collèges de Genève.


 

musiciens et chorale.jpgTout l’enthousiasme se reflétait dans les habits colorés et les visages radieux d’une jeunesse heureuse d’être sur scène et de chanter un répertoire varié, de style pop/rock, avec des tubes de la chanson française et anglo-saxonne des années 60 jusqu’à nos jours*. Aussi bien les Beatles que Céline Dion, Renaud, Toto avec son “Africa” et Adèle ont été conviés durant cette soirée où le public s’est mis à accompagner les chœurs dans le célébrissime refrain « Non, non, rien n’a changé » de la chanson des Poppys.

Bon, il faut avouer que le public ne s’est pas mis spontanément à chanter à gorge déployée dans les travées du Victoria Hall. Non, il a été entraîné par l’inénarrable chef d’orchestre Philippe Béran.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas Philippe Béran, quelques traits de l’homme !philippe Béran.jpg

Svelte, grand (au sens propre et figuré !) avec un corps qui suit la musique avec fougue, il est un chef d’orchestre talentueux qui allie rigueur et passion avec une petite dose de folie ou d’originalité qui se glisse dans de petits détails comme ses chaussures noires à lacets rouges vifs.

Philippe Béran a sans doute compris que rien de grand ne peut s’accomplir sans exaltation.

Il a aussi dû un jour réaliser qu’il fallait songer à la relève du public dans les salles de concert, fréquentées majoritairement par des têtes grises et blanches, et qu’un peu de couleur et de fraîcheur feraient mieux vibrer la musique. 

Philippe Béran a pris ainsi son bâton de pèlerin (ou plutôt sa baguette de chef d’orchestre !) pour transmettre son art à de jeunes et même très jeunes enfants. Pédagogue génial, jamais donneur de leçon, il sait que le tremplin de la connaissance, c’est le partage et la gaîté. Aussi, œuvre-t-il depuis des années dans les écoles du canton pour faire aimer la musique n’hésitant pas, si cela peut aider à rendre plus accessible la musique à un très jeune public, à coiffer les musiciens de chapeaux de sorcières (à Halloween) ou de bonnets de Père Noël (en décembre), sachant que l’humour, aussi bien que la musique, adoucit les mœurs.

Avec Philippe Béran, la terre danse… Le public se laisse entrainer par l’enthousiasme explosif de ce chef d’orchestre talentueux qui sait faire de la musique une grâce féconde qui nous emporte en joie.

Hier soir, Philippe Béran est parvenu à mettre le feu au Victoria Hall.

L’espace d’un concert, une émotion aussi rare qu’intense a traversé le public d’un moment de pure insouciance où le lyrisme lave tous les tracas du quotidien et (re)donne un instant de jeunesse éternelle…

Philippe Béran 2.jpg

Merci à Philippe Béran que l’on voit sur cette image floue (prise avec un portable), mais qui permet de deviner l’engagement de ce chef d’orchestre et ses capacités de bondir au rythme de la musique pour mieux nous élever !

Merci aussi aux professeurs des chorales, aux musiciens et chanteurs pour cet instant magique !

Le dernier mot sera donné à ce charismatique chef d’orchestre qui  a conclu la soirée en s’exclamant :

« Vive la pop et vive la jeunesse ! »



* Avec des arrangements de Olivier Rogg, Philippe Genevay et des orchestrations de Jérôme Thomas, Nicolas Hafner, Jeff Baud et Jérôme Yemin.

14:47 Publié dans Actualités, Genève | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

Commentaires

Merci beaucoup pour cet article très enthousiaste !

N'oublions pas, cependant, que c'est l'orchestre du Cycle - l'OCO-Motion - qui en est le principal initiateur : vous ne l'avez pas cité...

Une prochaine fois : par exemple, le VE 20 juin dans le cadre de la Fête de la Musique !

A bientôt,

Olivier Rogg

Écrit par : olivier rogg | 12/04/2014

Merci pour vos précisions. Sur le programme il y avait bien mentionné l'OCO-Motion mais je n'avais pas saisi qu'il s'agissait de l'orchestre du CO. Vous avez ainsi permis avec votre commentaire de rendre hommage à tous les acteurs qui ont participé à ce bel événement musical. MERCi !

Écrit par : Michèle Roullet | 12/04/2014

Cet article était très touchant , sachez que je fait parti du cœur déclic qui a participé au concert .
J'ai appris aussi des choses que je ne savais pas avant sur Filipe Beran , comme ses magnifique chaussures noire à lacet rouge . Vous avez tout à fait raison de complimenter notre cher chef d'orchestre car sans lui nous n'aurions pas tenu jusqu'au bout de nos cinq concerts !

Écrit par : Anela Modronja | 13/04/2014

Les commentaires sont fermés.