Code de suivi Google

14/09/2013

Tragédie qui n’aurait jamais dû survenir

La tragédie, qui a entraîné la mort d’Adeline, doit nous inspirer un peu de retenue par respect pour ses proches et sa famille.

Les commentaires dans certains blogs, remplis de fiel, les attaques virulentes de notre système judiciaire ou encore les tentatives de récupérations politiciennes sont insupportables et indignes de toute humanité.


Certes, il y a trop d’éléments dans ce drame qui soulèvent l’indignation. Et, notre société ne pourra faire l’impasse d’aborder des questions cruciales sur le suivi des criminels dangereux. Avoir autorisé une jeune femme sociothérapeute à accompagner, seule, un violeur récidiviste est incompréhensible.

Cette tragédie devra nous amener à repenser le concept de proximité tant valorisé aujourd’hui dans tous les secteurs. On fait l’éloge de l’autorité de proximité, de la gestion de proximité, de soins thérapeutiques de proximité… sans réaliser combien ce concept porte en germe une dangerosité : celui d’ôter toute clairvoyance.

Mais, ces questions seront pour plus tard, donnons-nous maintenant le temps du recueillement, honorons la mémoire d’Adeline et exprimons à sa famille, à son tout petit enfant de huit mois, nos plus sincères condoléances.

 

 

13:01 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | |

Commentaires

Adeline est décédée en étant au service de la République et canton de Genève. Elle oeuvrait pour diminuer le risque de récidive comme elle le faisait avec ses collègues depuis de nombreuses années. Diminuer le risque de récidive par l'augmentation des chances de ré-insertion est la seule méthode dès lors que le criminel va sortir. Peut-être ne devait-il pas sortir ? Je n'en sais rien. Mais Adeline et ses collègues n'avaient pas le choix. Il allait sortir. Ils n'ont pas décidé et devait faire avec.

Ils interviennent jour après jour pour diminuer le nombre de victimes, pour nous protéger, pour protéger nos enfants.

Adeline est un héros de la République et son enfant un orphelin de la République.

Nous devons veiller à ce que soit diminuées les souffrances dues à ce décès, soyons gentil et prévenant avec cet enfant et sa famille

Écrit par : CEDH | 14/09/2013

Je ne vais pas hurler avec les loups. Je peux comprendre le travail fait dans ce service en vue de la réinsertion des criminels. Mais tout de même, la prudence voudrait que les sorties soient accompagnées par des hommes et non par des jeunes femmes, proies possibles pour ce genre de "patients".

Une autre chose me surprend. Ils étaienz attendus à llh. Pourquoi attendre jusqu'à 16 h pour donner l'alarme ?

Les réactions dans les commentaires sur certains sites montrent à quel point les gens sont fâchée de voir avec quelle sévérité on juge certains délits plutôt bénins et avec quel laxime on "chouchoute" de dangereux criminels déjà récidivistes.

Écrit par : cybermamy | 14/09/2013

Les raccourcis simplistes c'est pas pour moi....MAIS, moi, qui suis Genevois depuis 10 générations, j'ai eu le malheur dans ma vie d'avoir un fils toxicomane (ça peut arriver à chacun)(abstinent maintenant). Il n'a jamais violé, ni tué ni commis de délits grave, à part des stationnements interdits. Il a 39 ans, dépressif grave, il est sous curatelle et logé pour 4000.- par mois dans un hôtel sordide avec une chambre qui ne ferme pas et un lit qui n'a de lit que le nom. Depuis des années nous demandons aux services sociaux de lui trouver un petit studio.."mais vous savez bien Monsieur...c'est impossible!
Il voudrais travailler et les services n'entre pas en matière. Son tort: passeport rouge ? pas assez voyou ? pas assez mauvaise façon dans a rue?
Alors pour être aidé faut-il violer, tuer??? Si un candidat aux prochaines élections lit ce mot, il peut me contacter, j'ai un dossier épais....
En tant que citoyen contribuable, je trouve que l'argent est mal dépensé...même dans le cas de mon fils. On pourrais et on devrais l'aider
à trouver un petit travail...il n'en manque pas et il le voudrais bien. Etles parents aussi

Écrit par : comte | 14/09/2013

Cette affaire en plus d'être monstrueuse est absurde et ce cocktail est inquiétant !

Écrit par : Corto | 15/09/2013

Les commentaires sont fermés.