Code de suivi Google

19/08/2013

Emancipation des femmes saoudiennes !

Le “deuxième sexe” obtient enfin le droit, en Arabie Saoudite, de conduire !

Les muftis wahhabites ont trouvé une solution pour permettre aux femmes de tenir le volant sans perdre la face.


Voici le modèle mis en circulation, et qui sera peut-être exposé au prochain Salon international de l’automobile de Genève.


999592_590920370950661_1442346925_n.jpg

A quand le “Drive-in“ cinéma en Arabie Saoudite où ce modèle de voiture vertueux pourrait faire fureur et permettre à la jeunesse saoudienne de s’éclater…

 

23:01 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

Commentaires

@madame Roullet en effet on peut être heureuse pour elles mais en espérant tout de même qu'elles ne mettent pas au panier comme de nombreuses femmes en pays francophones ,ce qui dfférencie notre gente de celle du masculin.la tendresse
La serviabilité gratuite et surtout le coté émotionnel , qu'elles soient moins calculatrices et hypersophistiquées C'est tout le bien qu'on peut leur souhaiter
Avant les femmes étaient soumises souvent plus par nécessité que par choix,les églises arrivaient toujours à leur fin,le Calvinisme en est la preuve
De nos jours de plus en plus de *ringardes* n'hésitent pas à les critiquer .Elles leur rappellent trop des femmes vrais garçons manqués et surtout vraies pestes nées dans les années 20-30.En fait c'était de vraies terreurs pour les membres de leur famille et masculins surtout rêvant de les voir divorcer savourant d'avance les drame qui découleraient de leur propre cruauté mentale

Écrit par : lovsmeralda | 20/08/2013

Faites un tour dans les hôtels genevois et vous constaterez que nombreuses sont les saoudiennes libérées question alcool !

Écrit par : Hypolithe | 20/08/2013

@ Hypolite,

Oh, je ne doute pas que les touristes saoudiens boivent beaucoup dans les hôtels genevois puisque l’interdiction de l’alcool a toujours donné soif !

Il faut se rappeler qu’on n'a jamais autant bu, en Amérique, que lors de la prohibition de l’alcool des années 1920.
D’ailleurs, c’est à travers le commerce illicite de l’alcool que les organisations mafieuses ont pu prospérer parmi elles : le Ku Klux Klan !

Écrit par : Michèle Roullet | 20/08/2013

Les commentaires sont fermés.