Code de suivi Google

06/01/2011

CAS LIMITES

En vacances, l'esprit vacant, je m'octroie ce luxe suprême de laisser mon imaginaire errer dans des chemins de traverse, ces lieux clairs-obscurs où les caprices du cœur laissent sourdre les bruits du monde, en les rendant moins assourdissants et peut-être plus audibles.

Avec ce sang versé dans les attentats en Egypte et les guerres qui se poursuivent en Irak et ailleurs, ce début d'année m'inspire ce poème que je vous offre pour inaugurer mon blog en 2011 :

 

 


CAS LIMITES

 

Cas limites de ceux qui n'ont pas de limites,

De la raison, ils font des délires,

De l'enfant, ils font des soldats,

De la poésie, ils font des meurtres.

 

Cas limites de ceux qui n'ont pas de limites,

D'une mouche, ils font des armées,

D'une bouche, ils font des attentats,

D'un train, ils font des orphelins.

 

Cas limites de ceux qui n'ont pas de limites,

D'une fleur, ils font des poisons,

D'un champ, ils font des mines,

D'une coccinelle, ils font des monstres.

 

Cas limites de ceux qui n'ont pas de limites,

Mites délétères, ils déversent sans retenue

Leurs identités tordues et gonflées

D'un amour-propre sans peur et sans limites.

 

 

 

00:08 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.